Anne-Laure Bonnel sur CNews : la (vraie) situation du Donbass ?

anne laure bonne donbass cnews

La journaliste Anne Laure Bonnel est passée récemment sur Cnews pour présenter la situation en Ukraine, plus particulièrement dans la région du Donbass. Une réalité qu’on ne souhaite pas voir ? Ou Anne-Laure Bonnel est « un agent pro-Poutine » comme on peut le lire dans différents média ? Les deux régions du Lougansk et de Donetsk sont, selon la journaliste, attaquées par le gouvernement Ukrainien depuis des années, dans l’indifférence totale. Depuis 2015, on compte des dizaines de milliers de morts et des millions de gens déplacés. Difficile d’exposer la situation, puisque les médias ne sont clairement pas les bienvenues dans cette région. Anne Laure Bonnel a cependant relevé le défi, de montrer ce qui se passe, qui dérange peut-être ? Ou qu’on n’a jamais vraiment exposée ? La guerre est aujourd’hui autant militaire, économique… que d’information.

Qui est Anne Laure Bonnel ? 

D’abords scénariste de profession, Anne-Laure Bonnel est une enseignante à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne depuis 2007. Elle travaillera également pour l’INA.
A l’âge de 33 ans, elle fait le choix de devenir une sorte de reporter de guerre, en pleine région bombardée par le gouvernement Ukrainien. On retrouve alors une de ses plus grandes réalisation, « Donbass », un road-movie qui suit le destin de plusieurs familles Ukrainiennes de la région. Elle voyage désormais entre Paris et l’Ukraine.

Son film : Donbass

La réalisatrice a donné de sa personne pour réaliser son film-reportage. En 2015, en plein zone séparatiste, Anne-Laure Bonnel a parcouru cette région de l’Ukraine caméra à la main. Une région complètement oubliée depuis des années. Et pour cause, les journalistes n’ont jamais été les bienvenus. Pourtant, de nombreuses ONG ont dénoncé cette situation. En vain… La journaliste Anne Laure Bonnel a, durant plusieurs mois, filmé ce qu’elle a vu dans cette région sinistrée par la guerre. C’est d’ailleurs une partie de ses images et photos qu’elle a présenté en direct sur CNews, durant l’émission de Pascal Praud « l’Heure des Pros ».

Voici son film sur le Donbass, disponible en intégralité sur la plateforme Youtube :

Lire sur le même sujet : 
– Africains en Ukraine : refoulés aux frontières ukrainiennes et polonaises
– Russie vs Ukraine : pourquoi Poutine veut envahir l’Ukraine ?
– Elon Musk aide l’Ukraine avec Space X et Starlink pour maintenir internet
 Satan 2, Prometeï : La Russie bien armée pour une guerre nucléaire

Anne-Laure Bonnel sur Cnews

Comme dit auparavant, la journaliste a eu la parole quelques minutes durant l’émission « l’Heure des Pros » sur CNews. Anne Laure Bonnel a pu montrer quelques images de ce conflit, complètement inconnu pour la grande majorité de la population française. La journaliste précise en direct : « Depuis 2014, cette guerre a débuté dans le Donbass. Il y a eu beaucoup de mort ici. L’aviation a visé les populations. Il y a eu 13 000 morts dans cette région. Et les gens ici sont très surpris que l’Europe découvre que maintenant la situation. C’est leur quotidien depuis 2014. » Elle ajoute : « Je ne défends pas Poutine. Mais la population du Donbass a été bombardée. Du côté où je suis, les exactions sont Ukrainiennes. Le gouvernements Ukrainiens a bombardé sa population. » 

Il faut cependant noter que le président Ukrainien Volodymyr Zelensky, critiqué copieusement par les partisans pro-Poutine, a été élu en 2019. Le chef d’Etat Ukrainien a bien de nombreuses casseroles, figurant par exemple dans la liste des Pandora Pepers. Mais au sujet de la guerre du Donbass, c’est beaucoup plus nuancé. Il oeuvra pour obtenir un cessez-le-feu dans la région du Donbas avec les séparatistes. Il avait même pour objectif d’accorder une autonomie de la région, en faveur des séparatistes.

Voici le passage d’Anne Laure Bonnel sur Cnews, disponible sur Youtube. Sur le plateau en direct, Bernard Henry Levy émettait quelques prudences sur la provenance des sources de la journaliste. Pour voir le replay entier de l’émission, il est disponible via ce lien.

Anne-Laure Bonnel censurée ? La Russie réagit 

Quelques jours après son passage sur CNEWS, le ministre des Affaires étrangères russe est directement intervenu dans cette affaire. En effet, le ministre Lavrov a accusé Emmanuel Macron de censurer la journaliste Anne-Laure Bonnel. Un soutien qui sera peut-être contre productif pour la journaliste, accusée désormais d’être pro-Poutine dans les médias. Voici la vidéo du ministre russe des Affaires étrangères :

 

3 réflexions sur “Anne-Laure Bonnel sur CNews : la (vraie) situation du Donbass ?”

  1. Je suis indigné par cette intervention de « journaliste » Anne laure Bonnel. C’est très facile de photographier des corps de victimes et de les montrer en directe ( c’est, d’allier, ce qui font les agents de Russia Today)! A-t-elle allé cherché la vérité:
    Qui continue de tirer sur la structure civile? Pourquoi déjà deuxième président Ukrainien, élu par procédure démocratique, toujours « bombarde Donbass »? L’Ukraine « bombarde Donbass » parce qu’il est peuplé par des gens russophones, mais ne bombarde pas russophone Kharkiv ou Tchernigiv, même, bon sain, Kyiv, presque entièrement russophone?
    Est-ce -que c’est juste  » les Ukrainiens qui bombardent les villes en Donbass » ou c’est la guerre entre les deux parties? Qui combat de coté « républiques nationaux »? Comment cette guerre est arrivé en région paisible et prospère? Moi, originaire de Gorlivka, voudrais parler les yeux dans les yeux avec madame Bonnel.

  2. Bravo Anne-Laure ! Merci d’aller chercher des informations sur le terrain. Il faut du courage déjà pour y aller dans un enfer pareil ainsi que de venir les montrer sur un plateau TV. Cela ne m’étonne pas de voir cette surprise et résistance sur le plateau à votre information laquelle me semble très pertinente, connaissant bien le sujet ukrainien. Il faut des informations complètes et non pas uniquement celui du pouvoir.
    Quant à M. LEVY ce n’est malheureusement pas une personne très impartiale.
    Par contre je ne comprend toujours pas pourquoi avoir interdit une chaine d’information telle que « Russia Today » (je la regarde très peu) en Europe alors que tout le monde sais déjà qu’il peu y avoir de la propagande dessus? Cela n’a pas de sens pour moi et depuis je me pose encore plus de questions sur les raisons .

  3. Bonjour, il y a un barrage, sur toutes les informations contraire à ce qui est ce que veulent montrer certains groupes médias, montrer les russes comme des monstres. Les médias n’ont aucune objectivité.

    toutes les images (qui sont ultra rares) et tous les commentaires, sont de manières évidentes, des infos donnés par les autorités ukrainiennes. Y a aucune vérifications des infos donnés par ses médias, et aucune prudence et objectivité. Il est évident que le président Zelenski est un professionnel de la communication.

    Zelenski nous a vendu :

    – les russes veulent provoquer un accident nucléaire en bombardant Tchnernobyl avec des missiles. On apprend ensuite que ce sont des tirs de chars sur un batiment à coté.
    – Ils ont recommencé en parlant ensuite de la grosse centrale à proximité de Kiev.
    – l’Ukraine vous protège, vous serez les prochains.
    – les garde cotes ukrainiens soit disant exterminés par les marins russe d’un navire de guerre. ils sont simplement prisonniers et en parfaite santé.
    – une maternité visé volontairement. Les russes tirent alors très très mal, c’est dans la cour que la bombe tombe, et y a bien peu de victimes pour une maternité présenté comme en activité.
    – Peu de temps après la maternité, on nous chante, un centre pour handicapés, bombarbés
    – Des enfants regroupés dans un théatre, et bombardés d’après la comm ukrainienne

    Tout cela sont des informations de propagande. Des exagérations montés.

    Oui les ukrainiens souffrent de cette guerre déclenchée par Poutine. Oui y a la guerre, oui y a des civils qui meurent. Dans toutes les guerres, y a des civils qui meurent.

    Mais y a un gros manque d’objectivité, et tout ceux qui montrent ou informent que les autorités d’Ukraine et leurs militaires sont loin d’etre aussi bienveillant qu’on nous le présente. D’autre part, assimiler toutes les populations russes ou tout ceux qui aiment l’art ou la culture russe, à Poutine, des soutiens de Poutine, ou des soutiens à l’armée russe, est intolérable.

    Y a une diabolisation de toute information, toute personne, tout opinion qui ne va pas dans le sens du vent actuel, présenté comme vérité intangible et forcément véridique ET le contraire comme désinformation, complotisme.

    Y a tellement peu d’images, qu’elles tournent en boucle, et que les commentaires sont tous des commentaires des autorités ukrainiennes qui sont relayés tel quel, sans informer les spectateurs/lecteurs/auditeurs, que ces infos sont non vérifiés. Alors que c’est aussi proche, que l’on pourrait facilement couvrir avec des images faites par des journalistes sur place, des journalistes qui ne sont ni ukrainiens et russes. Les moyens de telecom permettant d’envoyer des images, depuis un pays aussi proche, est facile, techniquement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Copy link