Community manager : comment lancer sa micro-entreprise

illustration d'une community manager

Se lancer en tant que community manager indépendant peut être une véritable opportunité. Être CM, c’est faire partie des métiers du web. L’objectif d’un community manager est de créer et de fédérer une communauté autour d’une marque, par exemple ou tout autre intérêt commun. On vous explique les raisons de lancer sa micro-entreprise dans ce domaine.

Présentation du community manager freelance

Avec la numérisation et le développement des réseaux sociaux ces dernières années, le métier de community manager (CM) a connu un fort engouement. Ces professionnels, considérés comme les garants de la réputation d’une entreprise ou d’une marque, ont plusieurs missions. Ils doivent réaliser une veille concurrentielle, commerciale, mais aussi construire une stratégie d’e-réputation et développer la stratégie commerciale. Par ailleurs, ils créent du contenu dans l’optique d’animer une communauté et d’accroître la notoriété de la société pour laquelle ils travaillent.

QUELLES QUALITÉS POUR DEVENIR COMMUNITY MANAGER ?

Être un bon community manager, que l’on soit indépendant ou non, nécessite certaines qualités. Il faut être à la fois polyvalent et créatif, de façon à pouvoir jongler entre les différentes plateformes tout en proposant du contenu adapté à chacune. Un CM doit aussi avoir des connaissances en matière de marketing, tout en ayant de bonnes compétences rédactionnelles.

Les démarches pour devenir micro-entrepreneur

Que vous soyez en poste dans une entreprise ou sur le point de terminer vos études, sachez qu’il est tout à fait possible de lancer sa propre micro-entreprise relative au community management. Voici la démarche à suivre. Pour lancer de manière officielle une activité de ce type, il est nécessaire d’immatriculer sa micro-entreprise auprès du Centre de formalités des entreprises. Ainsi, vous obtiendrez un extrait Kbis auto-entrepreneur. Par ailleurs, voici quelques autres formalités à effectuer :

  • La rédaction des statuts.
  • La publication d’un avis de constitution dans le journal d’annonces légales.
  • Le remplissage du formulaire Cerfa M0.

Il faut aussi savoir qu’il reste possible de s’entourer de professionnels pour réaliser ces démarches en toute confiance.

QUID DES AIDES

Si vous vous posez la question de savoir si des aides à la création de micro-entreprises existent, la réponse est oui. Elles sont nombreuses et peuvent revêtir diverses formes. L’allégement des cotisations sociales et l’accompagnement durant les premières années, tout d’abord, avec l’ACRE. Il est aussi possible de bénéficier du prêt NACRE. Ce dispositif financier soutien la création d’entreprises et s’apparente à un prêt à taux zéro, pouvant atteindre la somme de 10 000 euros par mois.

Lire sur le même sujet : 
– Devenir community manager : Le guide pour démarrer
– Comment devenir Webdesigner freelance ?
– Métiers en Freelance les plus recherchés : voici 10 jobs

Le lancement de l’activité

Une fois toutes les démarches effectuées, il ne vous restera plus qu’à lancer votre activité de community manager indépendant. Vous devrez, pour cela, suivre les étapes classiques relatives à l’élaboration d’un business plan. Une étude de marché sera donc à réaliser, de façon à monter et adapter votre offre aux entreprises que vous ciblez. Vous devrez ensuite fixer vos tarifs et chercher vos premiers clients. À noter qu’en moyenne, les prix des CM vont de 300 à 600 euros par jour, de façon à couvrir les charges tout en se dégageant un revenu. Il ne vous restera, enfin, plus qu’à développer votre image professionnelle. Elle vous permettra notamment de gagner en crédibilité auprès de vos clients et prospects.

 

1 réflexion sur “Community manager : comment lancer sa micro-entreprise”

  1. Ping : Banque d’image gratuite (et vraiment !) : Voici 14 sites parfaits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + 4 = 9

Retour en haut
Copy link