Cybersécurité : Métier, salaire, formation. Toutes les infos à connaître

metier cyber securité

Un secteur innovant qui recrute des jeunes talents ou des personnes en reconversion professionnel, la cybersécurité offre une panoplie de métier accessible pour un revenu assez confortable et évolutif selon l’expérience et le poste occupé. Avec l’avènement, des nouvelles technologies et de la numérisation, l’informatique et devenu l’élément indispensable pour toute activité qu’elle soit publique ou privée.   Avec les menaces de cyberattaques en tout genre, virus et intrusion, les mesures de protection de mesures doivent être à la hauteur d’où la nécessité d’engager les professionnelles qualifiées pour protéger le système informatique contre les pirates. De plus, leur auteur reste souvent anonyme et difficile à retrouver, ce qui rend la répression de cet acte illicite assez difficile alors que les cyberattaques peuvent mettre en péril des vies, le fonctionnement des activités et des stratégies gouvernementales.

La cybersécurité : le nouveau pilier des professionnels ?

La conservation des données sur papier reste vulnérable et le risque de perte des informations est assez important en raison de la fragilité de son support. En plus de facilité les accès à n’importe quel endroit, la solution pour stocker ses données est donc la numérisation. En-dehors de la conservation des données, la numérisation et l’usage du réseau internet est indispensable à grand nombre d’activités comme celle de l’audio-visuel ou des administrations, son fonctionnement normal en dépend. Rappelez-vous d’incident de l’écran noir de TF1 qui a eu lieu en 2015 lorsque des pirates informatiques ont pénétré le système de fonctionnement central de la chaîne en supprimant leur courriel, en coupant la diffusion des émissions, en piratant les comptes différents comptes de l’établissement sur les réseaux sociaux et en diffusant des messages de propagande. Tout cela s’est passé en même temps laissant les principaux responsables impuissants durant plusieurs heures. L’hypothèse de l’attaque terroriste a été établie par les enquêteurs et les meilleurs ingénieurs sont intervenus pour rétablir le fonctionnement normal de la chaîne même si certains dégâts ont été irréversibles. En plus de ternir son image, la chaîne TF1 risquait la résolution de milliers de ses contrats dans le monde. Les délinquants numériques et pirates usent des systèmes de plus en plus élaboré et seule la mise en place de système de sécurité efficace permet de pallier ce type d’intrusion.

Les différents métiers dans la cybersécurité ?

Il s’agit d’un domaine qui nécessite du personnel à tous les niveaux, du plus petit au plus grand poste à responsabilité. Parmi ces métiers, on peut citer les consultants, les ingénieurs et cryptologues, les formateurs, les chercheurs et analystes, les architectes, les juristes. À chaque poste correspondent des tâches spécifiques et les postes sont plus ou moins interdépendants. Le poste d’ingénieur peut parfois être confondu avec celui de conseiller ou d’analyste en raison des similitudes dans les tâches effectuées.   Les consultants en cybersécurité jouent le rôle de conseillers, ils peuvent travailler de manière indépendante ou en tant que salarié. Les principales tâches consistent à mettre en place une stratégie de cybersécurité efficace et adaptée ou d’optimiser les systèmes déjà en place. L’ingénieur quant à lui travaille dans le domaine du « cloud computing  » et de la cryptologie, d’une part, il assure la protection des données stockées dans un support numérique et aide à l’optimisation de leur sécurité.   D’autre part, il œuvre dans la lutte contre l’invasion extérieure dans les bases de données confidentielles et le piratage de système informatique. Le poste d’ingénieur est équivalent à celui de chef et projet ou de superviseur. Ensuite, les chercheurs et analystes étudient l’efficacité des différents systèmes de sécurité déjà en place et veillent à ce qu’ils soient à jour, ils étudient également la mise en place de nouvelles stratégies de protection plus efficace face aux hackers qui usent de système de plus en plus intrusif et sophistiqué.

Lire aussi : 
– Les métiers du futur : découvrez 10 emplois et jobs en 2050

Par ailleurs, l’architecte en cybersécurité est le premier acteur dans la réalisation matérielle des stratégies mis en place par l’ingénieur.   Il joue un rôle d’exécuteur dont le poste est intrinsèquement lié à celui de l’ingénieur ou de l’analyste.   Enfin, le juriste en cybersécurité met en place le dispositif nécessaire pour se conformer aux textes en vigueur et prévient les éventuels litiges, il intervient également dans le cadre de différentes transactions, élaborations des différents contrats et politique de confidentialité. En plus de ses connaissances dans le domaine informatique, le juriste en cybercriminalité doit avoir des connaissances solides en matière de droit numérique. Presque tous les domaines requièrent un professionnel de la cybersécurité que ce soit la défense, les centres de santé, les autres administrations publiques, les chaînes de télévision, les boutiques en ligne, les banques…

Quelles sont les compétences de base requises pour travailler dans la cybersécurité ?

Des compétences préalables devraient être acquises avant de pouvoir prétendre au métier dans la cybersécurité. Des compétences préalables devraient être acquises avant de pouvoir prétendre au métier dans la cybersécurité. Même pour les débutants, une connaissance de base sur l’anglais est nécessaire pour intégrer le domaine et le reste du jargon du digital s’acquiert avec l’expérience. À côté de la connaissance linguistique, il faut avoir un minimum un diplôme de licence spécialisé ou d’un bachelor dans la télécommunication, soit d’un master en informatique ou ingénierie dans le domaine de la sécurité numérique ou d’un BAC +5 obtenu dans une école spécialisée dans la sécurité informatique.   Pour les plus hauts postes à responsabilité, un diplôme de BAC suivi de 6 années d’études sur les réseaux ou la cybersécurité est requis.   Certains atouts ne sont également pas négligeables comme la rigueur, le bon sens de l’organisation et la curiosité incitant à une recherche poussée.

Voir également : 
– Spotifydown : Spotify, discord et TPMP, victimes d’une cyberattaque russe ?

Y-a -t-il une formation dans le domaine de la cybersécurité ?

En plus des compétences préalables, le métier dans la cybersécurité nécessite le suivi d’une formation professionnelle spécifique. Ces formations spécifiques sont dispensées auprès d’universités de technologies et instituts de formation spécialisés comme l’EPIT, la CESI, le Webitech, l’ESGI, Télécom Paris, l’institut de Leonard de Vinci ….

Des formateurs indépendants peuvent également dispenser les cours particuliers d’initiation ou de perfectionnement sur la cybersécurité. À défaut de diplôme spécialisé ou pour toute personne en quête de reconversion, il est possible de suivre une formation pour accéder au métier, néanmoins, un certain nombre de prérequis propre à chaque établissement de formation est nécessaire. La formation peut durer entre 6 mois à 2 ans et le coût varie d’un institut à l’autre. Il est vivement conseillé d’approcher le centre de formations de votre choix pour plus de détails.

Salaire cybersécurité : Combien peut-on gagner ? 

Le salaire des personnes qui travaillent dans le domaine varie et dépend de plusieurs facteurs dont le poste occupé, les responsabilités, le nombre d’années d’expériences et la société ou l’établissement employeur   (public ou privé). Le salaire annuel des personnes travaillant pour la cybersécurité varie entre 35 000 € et peut grimper jusqu’à 150 000 € pour les chevronnés au poste de responsable senior en matière de gouvernance de sécurité numérique. Pour prétendre plus confortable rémunération dans le métier de la sécurité, il faut accumuler environ dix années d’expérience.

Des formateurs indépendants peuvent également dispenser les cours particuliers d’initiation ou de perfectionnement sur la cybersécurité. Le recrutement connaît un essor impressionnant depuis de début de l’année 2020 et l’ ANSSI (agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations) prévoit plus de 15.000 postes à pourvoir pour l’année 2022, un chiffre qui va encore s’accroître en raison de la forte demande. Combien gagnent les gens qui travaillent dans la cybersécurité ? De plus, un large choix de poste s’offre aux candidats en fonction de votre parcours et de votre diplôme. Le gouvernement participe au développement du métier à travers la mise en place des textes de loi spécifique sur la protection des données numérique et la répression de la cybercriminalité. Pour prétendre plus confortable rémunération dans le métier de la sécurité, il faut accumuler environ dix années d’expérience.

Lire également : 
– Comment localiser un iPhone gratuitement : Voici 5 astuces

Quelques conseils pratiques pour prévenir les cyber-attaques

L’information et la numérisation ne sont pas seulement destinées aux entreprises et établissement public, les nouvelles technologies sont également utilisées pour les besoins personnels ou de petite envergure. Dans tous les cas, nul n’est à l’abri d’éventuelle attaque numérique d’où la nécessité de sécuriser au mieux ses données. Il s’agit d’un domaine prometteur avec de grandes perspectives d’avenir grâce à l’évolution et les changements incessants opérés dans le domaine informatique et la sécurité virtuelle. Il s’agit d’un domaine prometteur avec de grandes perspectives d’avenir grâce à l’évolution et les changements incessants opérés dans le domaine informatique et la sécurité virtuelle. Nul n’est à l’abri d’éventuelle attaque, car même les plus grandes institutions ont été victimes de cyberattaques, c’est seulement à l’issue du drame que le système de sécurité a, de nouveau, été renforcé et c’est grâce aux professionnels de la cybersécurité que la nombreuse attaque numérique ont été évités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha 88 − = 87

Retour en haut