Syrie : attaque par drones de deux bases américaines dans la région de Deir Ezzor

attaque bases américaines

Escalade des tensions au Moyen-Orient, les bases américaines en Syrie ciblées ce matin. Cet incident fait suite à une série d’attaques en Irak et Syrie qui semblent établir un nouvel axe de conflit régional.

Attaque de bases américaines en Syrie : usage de drones et missiles

Selon des sources fiables relayées par Al Mayadeen, deux bases américaines en Syrie ont subi des attaques tôt ce jeudi, après une période de tranquillité relative dans la région. Le site stratégique d’al-Tanf, situé à la frontière irako-syrienne, a été survolé puis frappé par trois drones.

Par ailleurs, la base Conoco dans la région de Deir Ezzor a été touchée par deux missiles. Pour l’heure, les informations sur l’ampleur des dégâts restent inconnues. En conséquence, les forces américaines sur place ont été mises en alerte élevée.

Lire aussi :
Frappe sur un Hôpital à Gaza : qui du Hamas ou de la Tsahal est responsable de cette horreur

La Résistance Islamique en Irak revendique l’attaque de bases américaines en Syrie

Plus tard dans la journée, la Résistance islamique en Irak a déclaré être à l’origine de l’attaque contre la base Conoco des Etats-Unis en Syrie pour souligner ainsi sa solidarité avec les Palestiniens.

Ces événements surviennent un jour après une autre série d’attaques de bases américaines en Irak. Les forces de la Coalition ont été ciblées par des drones sur deux bases différentes : Ain al-Asad et al-Harir.

Ces incidents ont causé quelques blessures parmi les forces présentes. La Résistance irakienne, représentée notamment par les Kataib Hezbollah, a exprimé sa détermination à intensifier ses frappes. Jaafar al-Husseini, porte-parole du groupe, a officiellement annoncé leur engagement dans le conflit israélo-palestinien.

Voir également :
Moscou a-t-il apporté du financement au HAMAS à partir de crypto-monnaies ?

Contexte régional tendu : la Palestine au centre des préoccupations

La région connaît une montée des tensions, tension en lien avec la situation critique à Gaza. Les actions menées par Israël, notamment l’attaque dévastatrice sur l’hôpital baptiste al-Ahli qui a causé la mort de centaines de personne a suscité une grande vague d’indignation dans le monde musulman.

Le soutien inébranlable du président américain Jo Biden à Israël, accompagné d’une augmentation de l’aide militaire, est perçu par certains groupes comme une complicité face aux tragédies vécues par la population civile de Gaza.

Les factions irakiennes, face à cette tragédie, ont fait part de leur solidarité avec les Palestiniens et promettent une augmentation des
attaque de bases américaines en Syrie et en Irak face à ce qu’ils considèrent comme un génocide.

Les Forces Irakiennes en soutien aux Palestiniens

Faleh al-Fayyad, chef des Forces de mobilisation populaire irakiennes, dans un entretien avec Al Mayadeen, a déclaré que l’Irak « remplira tous les devoirs envers les Palestiniens ». Cette déclaration témoigne d’une volonté croissante de soutenir militairement et autrement la cause palestinienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha 8 + 2 =

Retour en haut
Copy link