Extinction Rébellion repeint la façade de la fondation Louis Vuitton

La fondation Louis Vuitton peinture

La fondation Louis Vuitton, prestigieux musée d’art niché dans le 16e arrondissement de Paris, est le dernier site en date à avoir été pris pour cible par les militants d’Extinction Rébellion. Hier soir, un groupe de manifestants a recouvert l’entrée du bâtiment de peinture bleue, jaune et verte, utilisant pour ce faire des extincteurs et des boules de peinture.

La fondation Louis Vuitton recouverte de peinture

Selon les activistes, cette action symbolique visait à protester contre les inégalités sociales et économiques, en particulier contre les riches qui se permettent d’échapper à l’impôt. La fondation Louis Vuitton est en effet la propriété de Bernard Arnault, milliardaire français et PDG de LVMH, l’une des plus grandes entreprises de luxe au monde. Une enquête du magazine Pièces à conviction a révélé il y a quelques années que la fondation permettait à Bernard Arnault de bénéficier d’une déduction fiscale de plus de 450 millions d’euros.

Pour les militants, cette opération était donc un moyen de dénoncer le système économique et fiscal qui favorise les riches au détriment des travailleurs. En cette journée du 1er mai, journée internationale des travailleurs, ils ont voulu rappeler que la lutte pour les droits des travailleurs est indissociable de la lutte pour la protection de l’environnement.

Voir aussi : 
– Attac mène une action à la Samaritaine contre LVMH : coup de com raté ?

Extinction Rébellion contre Louis Vuitton

La fondation Louis Vuitton, située dans le bois de Boulogne, est un lieu emblématique de l’art contemporain et de la culture parisienne. Conçue par l’architecte Frank Gehry, elle a ouvert ses portes en 2014 et accueille chaque année des expositions prestigieuses, attirant des milliers de visiteurs du monde entier.

Mais pour les militants d’Extinction Rébellion, cette façade prestigieuse cache une réalité beaucoup moins reluisante. Ils dénoncent le fait que des entreprises comme LVMH, qui réalisent des profits colossaux en polluant l’environnement et en utilisant des peaux de crocodiles pour leur sac, soient autorisées à bénéficier d’importantes déductions fiscales.

Voir aussi : 
– Emmanuel Macron décore Jeff Bezos avec Bernard Arnaud à l’Élysée

Une action qui ne plait pas sur les réseaux sociaux 

En utilisant des extincteurs et des boules de peinture pour couvrir l’entrée du bâtiment, les militants ont voulu créer un contraste frappant entre la façade colorée et brillante de la fondation Louis Vuitton et la réalité plus sombre qui se cache derrière elle. Ils ont également voulu rappeler que la lutte pour la justice sociale et environnementale ne peut pas être séparée de la lutte contre les inégalités économiques.

Cette action coup de poing de l’Extinction Rébellion a suscité des réactions mitigées de la part du public. Certains ont salué le courage et l’engagement des militants, tandis que d’autres ont dénoncé leur méthode comme étant violente et contre-productive. En lisant les commentaires sous la vidéo, les internautes semblent critiquer cette action. Pour les membres d’Extinction Rébellion, cette action était une étape nécessaire dans leur lutte pour un avenir plus juste et plus durable. Ils espèrent que leur message sera entendu et que les gens commenceront à prendre conscience de l’urgence de la situation environnementale et sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha + 23 = 25

Retour en haut
Copy link