Kintsugi, l’art de réparer en toute beauté

Vous avez cassé le vase ou le plat que vous aviez hérité de votre défunte grand-mère. Cela est pour vous une tragédie car vous l’adoriez ce vase pour sa beauté et surtout les souvenirs qui y sont liés. Tout n’est pas perdu, il y a peut-être une solution au problème. Et elle porte le nom japonais de Kintsugi.

Kintsugi, késako?

Le kintsugi est une ancienne forme d’art japonais qui consiste à réparer la poterie cassée avec une résine de laque mélangée à de l’or, de l’argent ou du platine. Les pièces réparées sont souvent appelées kintsugi, qui se traduit par « menuiserie dorée». Les pièces réparées sont uniques et belles, avec une réparation visible qui est célébrée plutôt que cachée. Cette pratique est basée sur l’idée que quelque chose de cassé peut encore être beau et que l’histoire d’une pièce doit être célébrée et chérie.

Les origines

Kintsugi, également connu sous le nom de Kintsukuroi, est une ancienne forme d’art japonais du XVe siècle utilisée pour réparer la poterie cassée. C’est à cette époque que le shogun, Ashikaga Yoshimasa, a cassé un bol à thé chinois qu’il chérissait. Il était si bouleversé qu’il a ordonné à un artisan de le réparer. L’artisan utilisa un mélange de laque et de poudre d’or pour réparer le bol. Le shogun était si satisfait du résultat qu’il a ordonné que la pratique soit utilisée pour tous ses biens brisés. L’artisanat est basé sur la conviction que les objets cassés doivent être évalués et réparés, plutôt que jetés et remplacés. Le Kintsugi fait donc usage d’une laque mixée à de la poudre ou des feuilles d’or ou d’argent pour réparer les pièces cassées et créer une œuvre d’art esthétique. 

La pratique du Kintsugi trouve son origine dans la période Muromachi (1336-1573) de l’histoire japonaise. C’est à cette époque que les Japonais adoptent l’utilisation de la laque, découverte pour la première fois par les commerçants chinois. Le Kintsugi a permis aux potiers de créer de belles œuvres d’art à partir de morceaux de poterie cassés. La technique a été utilisée pour restaurer les pièces dans leur forme originale, tout en créant un design unique et ravissant. Vous cherchez un moyen de vous relaxer? Pourquoi ne pas tenter les jeux en ligne casino. Vous y découvrirez des milliers de jeux de table plus palpitants les uns que les autres. 

La forme d’art du Kintsugi a évolué au fil du temps. Pendant la période Edo (1603-1867), le Kintsugi était souvent utilisé pour réparer les ustensiles de la cérémonie du thé et d’autres objets d’usage quotidien. À l’époque Meiji (1868-1912), l’artisanat a commencé à être exploité à des fins décoratives. Cette philosophie encourage les gens à apprécier les imperfections et les défauts de la vie au lieu d’essayer de les réparer. L’idée derrière le Kintsugi est que la beauté se trouve dans les morceaux cassés et qu’il est possible de faire quelque chose d’encore plus beau quand il a été réparé.

Comment faire son propre objet Kintsugi? 

Aujourd’hui, le Kintsugi est utilisé pour créer des œuvres d’art à la fois fonctionnelles et esthétiques. En occident, la pratique a perdu de son côté pratique (justement) pour être surtout un moyen à la fois efficace et joli de réparer les objets victimes d’accidents malencontreux. 

Première étape : Rassemblez vos matériaux

Vous aurez besoin des matériaux suivants pour réparer un objet à la manière Kintsugi: -Laque Kintsugi.!

 -Poudre d’or, d’argent ou de platine.

 -Couteau à palette 

– Petit pinceau

 -Vêtement propre 

Des kits complets divers et variés sont disponibles en ligne. Vous avez l’embarras du choix!

Deuxième étape: Préparez les morceaux cassés

Prenez les morceaux cassés de l’article et nettoyez-les délicatement avec un chiffon. Retirez la saleté, la poussière ou les débris qui pourraient se trouver sur l’article. 

Troisième étape: Appliquez la laque Kintsugi

À l’aide d’un couteau à palette, étalez uniformément la laque Kintsugi sur les morceaux cassés. Assurez-vous de couvrir tous les bords et surfaces cassés. Laisser sécher la laque avant de continuer. 

Quatrième étape: Appliquez la poudre d’or, d’argent ou de platine

Une fois la laque sèche, utilisez un petit pinceau pour appliquer la poudre sur les morceaux cassés. Assurez-vous de couvrir tous les bords et surfaces cassés. Laisser sécher la poudre avant de continuer. 

Cinquième étape: Remontez l’objet

Remontez soigneusement l’objet en veillant à aligner les bords et les surfaces cassées. 

Sixième étape: Serrez les joints

Utilisez le couteau à palette pour appliquer une fine couche de laque Kintsugi sur les joints où les pièces ont été rassemblées. Laissez la laque sécher complètement avant de continuer. 

Septième étape : Nettoyez et polissez l’objet

Essuyez délicatement l’objet avec un chiffon propre pour enlever tout excès de laque ou de poudre.

Huitième étape : Admirez votre travail

Vous avez maintenant réussi à réparer l’objet à la manière Kintsugi ! Profitez de votre belle et unique œuvre d’art. Et ouf, le beau vase de mamie retrouve une nouvelle vie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha 6 + 3 =

Retour en haut