Imam Hassen Chalghoumi : « Si Israël perd la guerre, l’humanité a perdu. »

Hassen Chalghoumi

L’Imam Hassen Chalghoumi secoue les médias sociaux. Connue pour ne pas laisser indifférent, sa position en faveur d’Israël dans sa guerre contre le Hamas se démarque franchement du consensus souvent observé au sein des communautés musulmanes en France. L’Imam de Drancy a exprimé avec conviction que la survie d’Israël est essentielle pour l’humanité.

Hassen Chalghoumi soutient la victoire d’Israël à Gaza

Hassen Chalghoumi soutient la victoire d’Israël à Gaza. Il réitère une nouvelle fois son soutien à la cause israélienne en estimant clairement que « Si Israël perd la guerre, l’humanité a perdu. ». Il insiste qu’il faut que Gaza soit libéré ». Des positions qui tranchent nettement avec la position de ses frères de sa communauté.

Le vendredi 10 novembre déjà, Hassen Chalghoumi encourageait les musulmans de France à participer à la marche contre l’antisémitisme, L’imam affirmait l’importance de l’engagement responsable face à la haine.

Cette prise de position lui a valu autant de soutien que de critiques, certaines réactions sur Internet questionnant sa légitimité et son identité religieuse au vu de son soutien à Israël.

Lire aussi :
« Mein Kampf » retrouvé chez un militant du Hamas à Gaza

La controverse suscitée par les déclarations de l’Imam

Les réactions à aux propos tels que « Si Israël perd la guerre, l’humanité a perdu. » varient largement, allant de l’accusation de trahison de ses propres frères musulmans à des insinuations de complicité avec l’extrême droite israélienne.

D’autres rappellent les positions antérieures de l’Imam, qui, par le passé, a eu des prises de position virulentes contre Israël. Ces contradictions attirent l’attention sur la complexité de son personnage et de ses opinions.

Qui est Hassen Chalghoumi ?

Hassen Chalghoumi est une figure connue de la communauté musulmane en France. Franco-tunisien, il occupe une place importante à la mosquée Al-Nour de Drancy, où il exerce en tant qu’Imam. Il distingué par le passé en promouvant le dialogue inter-religieux.

Il aborde régulièrement les questions de société, comme le montre son appel à des mesures strictes contre les extrémistes suite à l’attaque au couteau à Arras.

Face à la menace du terrorisme, Hassen Chalghoumi a adopté une position ferme. Il avait alors demandé, l’expulsion des individus fichés S non français.

Cette demande fait suite à une attaque perpétrée par le ressortissant russe Mohammed Mogouchkov et s’inscrit dans le cadre d’un discours qui cherche à préserver la sécurité nationale tout en promouvant la coexistence pacifique entre les communautés.

Voir également :
Le Hamas fait un aveu sur l’assassinat de Tupac !

Imam Chalghoumi : être imam et soutenir Israël

Les déclarations de l’Imam Chalghoumi continuent de provoquer des vagues de réactions. Sa voix se distingue par sa singularité et son audace à prendre position dans un débat souvent polarisé. Les réponses variées à ses propos mettent en lumière les tensions qui traversent la société française, et révélent la complexité des enjeux liés à l’identité, à la religion et à la politique internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha 9 + 1 =

Retour en haut
Copy link